Découvrez les slams sur l’Estrie écrits et interprétés par l’artiste David Goudreault!<a class='nivo-lien fancybox-media'  href='http://vimeo.com/32286240?autoplay=0'>  Voir la vidéo</a> 
						  Renseignez-vous sur les fonds disponibles.<a class='nivo-lien' href='http://creestrie.qc.ca/fonds-et-programmes/'>Lire plus</a>


À propos de la CRÉ de l’Estrie


Veuillez prendre note que la Conférence régionale des élus de l’Estrie a cessé ses activités et que les bureaux sont définitivement fermés depuis le 10 novembre 2015. Malgré la décision du gouvernement du Québec d’abolir la CRÉ de l’Estrie, elle maintient en ligne son site Internet pour quelques temps, ceci afin de permettre à quiconque d’utiliser le contenu de ses pages Web ou de télécharger certains documents pouvant s’avérer utiles. Veuillez prendre note que la dernière mise à jour a été effectuée en avril 2015.
Depuis l’adoption de la loi 28 – Loi concernant principalement la mise en œuvre de certaines dispositions du discours sur le budget du 4 juin 2014 et visant le retour à l’équilibre budgétaire en 2015-2016, la CRÉ de l’Estrie est en processus de liquidation. Ce processus est assuré par le comité de transition de la CRÉ de l’Estrie, soutenu par la MRC des Sources, et prendra fin le 31 mars 2016.

Les actions en vue de liquider les engagements se poursuivent et il se peut, qu’à cette fin, vous ayez à communiquer avec le comité de transition.

Plan de développement de l’Estrie


Le Plan de développement de l’Estrie 2013-2018 identifie des objectifs qui répondent aux besoins et aux potentiels de développement de l’Estrie. Il s’appuie sur la force émanant d’une mobilisation, de consultations et d’analyses auxquelles 200 organisations estriennes ont participé.

Consulter

Coordonnées


309, rue Chassé
Asbestos (Québec)  J1T 2B4
Téléphone : 819 879-6661
Télécopieur : 819 879-5188
Personnes aînées - Conférence régionale des élus de l'Estrie

Personnes aînées


FONDS POUR L’AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE VIE DES PERSONNES AÎNÉES DE L’ESTRIE

La politique gouvernementale « Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec » est destinée à donner aux collectivités le pouvoir d’agir et des moyens pertinents devant les transformations sociétales liées au vieillissement de la population. Un des outils choisis par le Secrétariat aux aînés pour mettre en œuvre cette politique est de régionaliser un fonds d’investissement dans le cadre d’ententes spécifiques, outil de développement disponible au sein des conférences régionales des élus du Québec.

Le Fonds pour l’amélioration des conditions de vie des personnes aînées de l’Estrie a pour mission de financer des projets concrets se réalisant en Estrie et visant l’amélioration des conditions de vie des personnes aînées. Les projets doivent s’inscrire dans les objectifs spécifiques de l’Entente spécifique sur l’adaptation régionale pour l’amélioration des conditions de vie des personnes aînées dans la région de l’Estrie 2013-2017, ainsi que dans ceux du Plan stratégique estrien 2014-2017.

PROCHAINS APPELS À PROJETS

Les organisations ont jusqu’au 31 octobre 2014 pour soumettre un projet.

ADMISSIBILITÉ

Ce Fonds s’adresse aux organismes à but non lucratif ou aux coopératives dont les activités sont similaires à celles d’un organisme à but non lucratif (c’est-à-dire ne pas donner de ristourne à ses membres), qui ont un bureau dans la région administrative de l’Estrie.

Un projet est jugé admissible s’il répond à tous les critères suivants :

  • Le projet s’inscrit dans les objectifs de l’Entente spécifique sur l’adaptation régionale pour l’amélioration des conditions de vie des personnes aînées dans la région de l’Estrie 2013-2017.
  • Le projet contribue à la réalisation du Plan stratégique estrien 2014-2017 de l’entente et s’inscrit clairement dans l’un de ses objectifs spécifiques.
  • La demande est déposée dans le respect de l’échéancier, par un organisme admissible.
  • Le projet n’occasionne pas de dédoublement ou de concurrence avec d’autres projets ou organisations couvrant le territoire de l’Estrie ou celui du projet.
  • Le promoteur assume au minimum 10 % du budget total du projet, que ce soit en argent, en ressources humaines ou en ressources matérielles.
  • La demande d’aide financière n’excède pas le montant maximum autorisé.
  • Le projet est d’une durée d’environ un an.

DOCUMENTATION